Cinquante ans après l'affrontement final, une ombre plane à nouveau sur le monde magique...
 
CalendrierAccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La bibliothèque, Peeves et les amours...

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: La bibliothèque, Peeves et les amours...   Dim 7 Déc - 20:17

Lunattic mettait rarement les pieds à la bibliothèque, sauf depuis quelques semaines, elle y passait quasiment toutes ses heures de temps libre. Pourquoi ? On ne le sait point. Elle a peut-être découvert un passage secret ? Non, quand même pas, ça doit être un livre qui l'intéresse. Mais quand même y passer toutes ses heures de temps libre alors qu'avant elle préférait aller dehors, courir ou bien rester tranquille, seule ou avec des ami(e)s...
Ou bien, une idée comme une autre, Lunattic est peut-être amoureuse... Cherche t'elle des idées de beauté, des potions ou des charmes... Seule elle le sait. Pourtant ça interesse du monde (du moins je l'espère). Lunattic monte donc à la bibliothèque après le repas, laissant ses ami(e)s seul(e)s à table. Elle a encore la bouche pleine quand elle entre dans la bibliothèque. Elle demande à la bibliotéquaire de lui montrer l'allée des "livres de beauté selon les moldus". Arrivée à cette allée elle commence à prendre plusieurs livres à la fois, des grands, des petits, des moyens, bref elle en prend tout un tas. Elle en a tellement pris qu'elle a du mal à les ammener jusqu'à une table libre. Presque arrivée devant la table, son pied trébuche dans un pied de chaise, et elle tombe, elle et tous les livres...


Elle se releva tant bien que mal en maugréant, prit tous ses livres et les mit sur la table. Elle commença à lire, un livre, deux livres, trois livres... A la fin de tous ses livres elle en prit quelques-uns ( pas tous cette fois) et les déposa chacun à leur place. Comme il se faisait tard, Lunattic décida de monter dans la salle commune avec un livre, le plus gros qu'elle n'avait que commencer. Elle le mit dans son sac et partit de la bibliothèque en saluant la bibliothécaire au passage.

Elle continua de monter les marches des escaliers, arriver en haut elle croisa Peeves (le fantôme qui aime bien faire des farces pas très gentille parfois). Peeves commença à lui piquer le livre des mains, il commença à le lire haut et fort, sachant qu'il y avait plusieurs élèves. Bref il commença à lire et tout le monde "explosa" de rire et se moqua de Lunattic. Lunattic, s'assit par terre et fondit en larme. Pourquoi tout le monde aimait tant se moquer d'elle, qu'avait t'elle fait ou du moins qu'avait t'elle pas encore fait ? Tout ça à cause d'une erreur de justice vis-à-vis de son père qui a été emmené à Azkaban. Peeves lui balança le livre tout en bas des escaliers et partit se cacher avant de se faire attraper par un professeur. Les élèves commencèrent à se dispercer tout en riant. Lunattic redescendit les marches tout en pleurant, arrivée en bas, elle ne trouva pas son livre...

(468 mots - 25 pts)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La bibliothèque, Peeves et les amours...   Mar 9 Déc - 21:06

Joe était au stade de Quidditch, il était vide c'était super pour un bon entrainement. Il avait préparé son balais et il y était allé dans sa belle tenue avec le blason des Serdaigles dessus. Il n'avait pas de souaffle, mais rien d'important, il avait son balais. Il avait commencé à faire quelques échauffements des mains puis des jambes pour enfin finir par la tête pour éviter, s'il chutait de se casser quelque chose. Enfin, sa réduisait surtout les dégâts. Il s'était mis donc à faire des tours de terrains, à essayer de se mettre debout sur son balais, a faire quelques ' pirouettes '. Au bout d'une heure d'entrainement intense, Joe arrêta, la nuit pointée le bout de son nez, il était temps pour lui de rentrer.
Il retourna dans Poudlard, puis monta les escaliers pour arriver, enfin, dans la salle des Serdaigles. Il monta dans le dortoir et y déposa son balais. Il prit aussi le temps de se réchauffer, et de changer de vêtements. Il prit un petit gâteau qu'il avait gardé de midi, car il savait que, avant de dîner il aurait faim. Joe se rappela aussi qu'il avait des devoirs à faire, des devoirs pour le cour de potions et d'étude des moldus, il avait une rédaction à faire sur, comment vivent les moldus dans leurs vies quotidienne durant l'adolescence. Qu'elle sujet... Interessant... Il devait se rendre à la bibliothèque pour se renseigner et rencontrer cette vielle peau de bibliothécaire.
Joe prit de quoi écrire et sa plume. Il se dirigea alors vers la bibliothèque, lui qui avait pourtant juré de ne plus y retourner. Ça faisait quand même deux ans qu'il n'y était pas allé. Mais il faut bien un moment pour tout. En y allant, il entendit des rires, si près de la bibliothèque ? Juste avant ces rires, il y eut un bruit sourd. C'était un gros livre sur la beauté chez les moldus. Joe eut un petit sourire, qui était la pauvre personne qui avait eu un exposé la-dessus ...
Puis, il y eut des pleures. Joe avait déjà entendu ces pleures quelque part, mais où ? Une silhouette descendit les escaliers. Il vit alors sa soeur. Joe fit une grimace, elle devait être en train de chercher ce livre ... Elle était tellement bouleversée qu'elle n'avait même pas vu son frère.


"Et bien, qu'est-ce qu'il t'arrive que tu pleures comme ça ? C'est ça que tu cherches ? "

Il s'approcha de sa soeur et lui donna son livre, et de son autre main, il sortit un mouchoir de sa poche, il lui tendit aussi.

(435 mots - 20 pts)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La bibliothèque, Peeves et les amours...   Mar 9 Déc - 22:01

Lunattic cherchait toujours son livre. Elle ne trouvait rien de rien. Cherchant près d'une porte fermée à clé, Lunattic sursauta car quelqu'un venait de lui adresser la parole, elle essaya de sécher rapidement ses larmes puis se retourna brusquement. Elle remarqua que c'était son frère qui lui avait adressé la parole en lui demandant pourquoi elle pleurait comme ça et si c'était son livre qu'il tenait dans les mains qu'elle cherchait.

"Euh, oui merci, mais qu'est ce que tu fais là ? D'habitude tu ne traînes jamais ici..."

Lunattic dit cela car elle voulait éviter le sujet de tous ses pleures, elle voulait éviter les conflits et surtout les heures de colle qui pourrait venir s'ajouter à des punitions ou tout autre chose. D'ailleurs, Joe avait l'air un peu essouflé. Il lui avait tendu un mouchoir après avoir fini sa phrase. Lunattic le prit, se tourna, se moucha et sécha ses larmes et se retourna de nouveau vers son frère.

"Tu as l'air essouflé ça va ?"

En effet, il était même très rouge et on aurait dit qu'il avait le rhume. Lunattic se dit qu'il fallait peut-être mieux terminer cette conversation au plus vite, avant d'aborder le sujet auquel Lunattic ne voulait point répondre, car déjà elle n'aimait pas raconter ses malheurs, encore pour les conflits et punitions, et aussi pour ne pas montrer que quasiment tous les jours tout le monde se "paye" sa tête. Cela devait être finalement une habitude pour Lunattic, elle devrait même ne plus pleurait, mais elle ne pouvait s'en empêcher, c'était plus fort qu'elle. Car en même temps qu'on se moquer d'elle et qu'on lui "foutait" la honte, elle ne cessait de repensait au jour où son père avait été emmené par le ministère de la magie à Azkaban. Elle s'en voulait en même temps de ne pas se défendre, mais se dit que plus tard, si cela ne cessait pas et qu'elle maîtriserait mieux les sorts elle leurs en ferait baver pour toutes ses fois où ils canalisaient leur énergie et leur ondes négatives sur elle.
Comme un moldu sur un 'poutchi...poutchin...poutching...poutching-ball" voilà sur un poutching-ball. Elle devrait leur en offrir un à Noël tient, ils ne seraient pas de qui ce serait et à quoi cette chose pouvait bien servir. D'ailleurs avant de leur(s) donné(s) elle devrait l'ensorceler pour qu'au lieu que se soit eux qui tape dessus, ce soit lui qui tape sur eux. Quelle rigolade cela serait. Lunattic sortit de ses pensées en repensant à son frère qui était encore là.

"D'ailleurs, j'ai fais la rencontre de Tara Wilson, elle a l'air de t'apprécier. Vous vous êtes rencontrés où ?"

Lunattic se souvint de cette fois où elle avait beaucoup parler avec Tara, et où elle avait appris à la connaitre, elle et sa souris bien sûre.

"Sûrement au parc non ? Car elle m'a dit que c'était son endroit préféré. D'ailleurs je lui ai promis de lui faire visiter quelques passages secrets..."

Lunattic arriva à sécher définitivement ses larmes en repensant à cette belle soirée avec Tara, où elles s'étaient bien amusés...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La bibliothèque, Peeves et les amours...   Mar 9 Déc - 22:24

Lunattic reprit son livre en main, puis elle le remercia pour tout de suite enchainer sûr qu'est-ce que tu fais ici. Elle en avait de drôles de questions. Tout le monde a le droit de s'instruire à la bibliothèque, il n'y a pas de sot metiers mais que de sottes gens ... L bibliothèque et, après tout, un endroit comme les autres ou tout le monde a le droit d'y aller pour s'instruire.
Certes, Joe n'aimait pas trop la bibliothécaire, certes, il n'y était pas retourné depuis au moins deux ans, certes certes... Mais ce n'est pas une raison pour lui poser cette question. De plus pourquoi ne voulait-elle pas dire pourquoi elle pleurait. Joe ne voulait pas changer de sujet, et ne voulait pas non plus expliquer le pourquoi du comment il ce ne venait pas souvent ici.


"Ne changes pas de sujet, qu'est-ce qu'il t'arrive encore ?! C'est pas comme ça que tu vas progresser si tu te contentes de pleurer et après de faire comme si de rien n'était... Evolue, on est plus à la maternelle ... "

Puis elle lui demanda pourquoi il était essouflé. Elle avait utilisé un bien grand mot pour exprimer la simple rougeur de Joe qui avait été causé par le froid sur ses joues. Il avait passé tellement de temps sur son balais que, à force de voler à une vitesse assez rapide et constante, on ne sentait plus le froid vous fouetter le visage. Ça devenait plutôt une douce caresse. Enfin, c'est sur le moment, après ça brûle un peu ...

"Figure toi petite soeur que j'étais en train d'utiliser mon balais, je ne me contente pas de le laisser dans un placard en train de le regarder toute la journée comme toi. Je ne t'ai jamais vu sur le tien ... Il va falloir que tu commences vraiment à t'entrainer, et pas à te contenter de 'voler', si un jour tu souhaites rejoindre l'équipe de Poufsouffle de Quidditch, il va falloir que tu travailles dur. "

Puis Lunattic lui parla de Tara, il se souvenait d'ailleurs de cette superbe soirée qu'il avait passé avec elle, Tara était une personne tout à fait charmante et agréable. Il se rappela aussi de sa soirée qu'il avait fini avec des professeurs à se faire sermonner et de la punition qui suivit. Heureusement qu'ils étaient venus, sinon Joe serait mort à l'heure actuel. Il décida, pour le bien de sa soeur de ne pas lui parler de cet évènement.

"Oh oui, Tara, tu l'as rencontrée aussi ? Elle est sympathique n'est-ce pas ? On c'est rencontré un matin ... au lac ... "

Joe avait menti bien sûr, il n'allait pas dire à sa soeur qu'il avait rencontré Tara un soir au lac, il se pourrait très bien qu'il y ai eu des rumeurs comme quoi un élève avait tenté de rentrer dans la forêt interdite, sa soeur plutôt maligne pour son âge aurait peut-être fait le rapprochement.

(495 mots - 25 pts)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La bibliothèque, Peeves et les amours...   Mar 9 Déc - 23:02

Joe avait l'air de savoir ce que Lunattic prévoyait. Filler en douce, faire comme si de rien ne s'était passé. Mais son frère n'était pas comme ça, il aimait bien savoir tout ce qui se passait et le pourquoi du comment...
Lunattic se sentit donc obligée d'avouer... Du moins à moitié, car elle n'allait pas dire que cela était très souvent répété...

"Bon ok ok, Peeves est arrivé, il m'a volé mon livre et à commencer à se moquer de moi, pleins de monde est arrivé et ils se sont tous moqués de moi, mais c'est bon c'est fini maintenant, y'a plus de problème, j'ai récupéré mon livre et je ne pleure plus super non ?"

Lunattic n'aimait pas raconter tous ses petits blablas qui finissaient par être habituels pour elle... Mais si à part le faite qu'elle continuait de pleurer, elle savait que c'était pour une raison et pas n'importe laquelle d'ailleurs.

Joe ne lui répondait quasiment à aucune de ses questions quand il lui parla du balai.

"Ne crois pas que je ne fais rien avec, tu sais pas si je m'entraîne ou pas alors ne juge pas avant de ne pas savoir."

A vrai dire, Lunattic adorait le Quidditch, cela devait faire 1 ans qu'elle en faisait, mais toujours en cachette, quand personne n'était là. Elle se débrouillait même assez bien pour son âge. Elle le faisait surtout dans la soirée, ce qui améliorait donc la vue de Lunattic pour le jour. Et d'ailleurs, il n'y avait pas que pour cette raison qu'elle le faisait la nuit. Personne ne le savait qu'elle s'entraînait et personne ne l'avait vu. Un jour, quelqu'un a faillit la voir, mais elle a eut le temps de se cacher en faisant le moins de bruit possible.

Quand Lunattic arriva au sujet de Tara, Joe avait l'air rêveur... Il l'avait bien rencontrée au lac, le matin, ça elle ne pense pas...

"Oui, je l'ai rencontrée dans notre salle commune, on a beaucoup parlé, et maintenant je la connais mieux. J'ai même fait la rencontre de sa souris: Gipsy."

Lunattic s'en souvenait très bien et ça la fit sourire. Elle n'oublira j'amais cette soirée très chaleureuse, devant ce feu de cette cheminée qui flamboyée et qui tenait tellement chaud.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La bibliothèque, Peeves et les amours...   Mer 10 Déc - 0:48

Joe écouta sa soeur raconter que c'était Peeves machin truc qui lui avait piqué son livre et qu'il l'avait jeté dans les escaliers. Si c'est ça qui la fait pleurer, elle ne va pas aller loin. Joe avait eut l'habitude d'être fort dans les moments comme ça, ne pas se laisser abattre, parfois il ne comprenait pas que des gens ne réagissent, qu'ils restent passifs. Au fur des années qu'il a passé à Poudlard, il a comprit que tout le monde ne réagissait pas comme lui, bien au contraire. Mais parfois ça le choquait, c'est tout. Surtout venant de sa soeur, il lui avait pourtant bien dit d'éviter de pleurer tout le temps, sinon après c'est elle qui devient la ' tête de Turc'

"Combien de fois est-ce que je t'ai dit de ne pas pleurer ! Il faut que ça rentre dans ta petite tête. Ne le prends pas mal, mais prend ce que je t'ai dit comme une leçon. Qu'est-ce que diraient papa et maman s'ils te voyaient ainsi ? Ils décideraient que pour ton bien, il faille te sortir de Poudlard, or tu as des capacités. Exploite les biens. "

Puis il dit avec le sourire dans un petit murmure que seul sa soeur pouvait entendre.

" Ceux qui te martirisent, hésite pas a me donner des noms, après ils ne recommenceront plus. "

Puis il se mit à rire ouvertement, quand Lunattic lui dit qu'il ne savait rien et qu'il ne fallait pas qu'il la juge aussi facilement. Comme d'habitude, fraternité oblige, Joe n'avait pu s'empêcher de taquiner sa soeur, qui montait sur son balais que quand elle était seule. Il le savait c'est tout. Chacuns à ses petits secrets. Mais il ne lui dit rien, il savait juste qu'elle montait sur son balais quand elle était seule, il aimerait bien en savoir plus mais ce n'était pas vraiment le moment.

"Et bien, madame ce rebelle, pardon pardon ... Surtout de me fait pas de mal. En tout cas, j'aimerais bien te voir sur un balais juste pour rire. Si tu montes sur un balais aussi bien que tu le passes, ça risque d'être marrant !"

Il lâcha un grand sourire à sa soeur, pour qu'elle comprenne bien qu'il rigolait et qu'elle ne se vexe pas, car, elle a l'habitude de se vexer pour un rien, surtout avec Joe... Il lui mit la main dans les cheveux et s'amusa à lui emmêler. (comme quelqu'un qui passe la main dans les cheveux de quelqu'un très rapidement)

"Tu pourras te refaire une coiffure. Je pense qu'il y aura un bal cette année, fait toi belle au moins, je vois que tu as déjà le livre, maintenant il te faut un coiffeur... "

Lunattic dit aussi à Joe qu'elle avait fait la connaissance de la souris de Tara, Gipsy. C'était donc bien d'une souris que Tara parlait. C'est un drôle sympathique pour une souris, Joe n'y aurait pas pensé. En même temps, il n'a jamais eu de vraiment bonnes idées pour donner des prénoms aux gens.

"A oui ? Et bien temps mieux. Je n'ai pas encore eu la chance de voir sa souris, mais peut-être qu'un jour elle me la montrera, qui sait ? "

(537 mots - 25 pts)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La bibliothèque, Peeves et les amours...   Mer 10 Déc - 15:55

Joe écoutait sa soeur parlait quand il lui dit qu'il fallait qu'elle arrête de pleurer tout le temps et qu'elle se rentre ça dans la tête. Il est marrant lui se dit Lunattic, c'est plus facile à dire qu'à faire. Et de toute façon, ses parents ne seront jamais qu'elle a pleuré ici. Puis son frère lui dit qu'elle avait des capacitées et qu'il fallait qu'elle les exploites.

"Oui, c'est bon laisse tomber ses 'nazes'. Ça leurs fait plaisir de se moquer de moi. On dirait des enfants qui ont reçu le cadeau qu'ils attendaient depuis très longtemps et qu'ils sont tellement content de l'avoir qu'ils font tout et n'importe quoi avec."

Sur le coup, c'était la pire des réalités et Lunattic se souviendrait de cette phrase. En tout cas, si un jour elle a une fille, elle la rassurerait et elle lui racontera ses malheurs d'enfance, pour qu'elle se sente mieux après. Qu'elle fasse de son mieux pour faire comme si ils n'étaient pas là et essayaient de leurs rendrent l'appareil plus tard. Et quand ce jour arrivera, ça ferait mal certes, mais ce sera un jour de VENGENCE !!
Puis son frère lui sourit et lui dit dans un murmure pour qu'elle soit la seule à entendre qu'elle pouvait donner des noms et qu'il s'en chargerait.

"Ah non alors ! Tu ne sera rien de rien, surtout si après c'est pour que tu te retrouves à l'infirmerie avec des punitions et tout pleins de trucs à rattraper alors oublie cette solution."

Puis il commença à rire ce qui aggassait fortement Lunattic. Il n'arrêtait pas de la taquiner. Lunattic se dit qu'elle lui réserverait quelque chose plus tard si besoin l'oblige. Après il lui dit qu'elle était en train de se rebeller... N'importe quoi et d'ailleurs il n'a qu'à se mêler de ses oignons.
Après il lui dit qu'il aimerait bien la voir sur un balai, juste pour rire. Il se payait vraiment sa tête. De plus ce qu'il ne savait pas, c'était que Lunattic savait très bien faire du balai, et qu'elle s'entraîner pour le Quidditch quasiment tous les soirs.

"Si tu le dis, crois ce que tu veux."

Sur le faite, elle se tût. Il lui fit un grand sourire que Lunattic trouvait des plus exaspérant. Il commença à lui mettre la main dans les cheveux, à l'ébouriffer. Lunattic savait que c'était pour l'embêter mais franchement...Puis il lui dit qu'elle n'avait plus qu'à se refaire une coiffure, qu'il y aurait sûrement un bal, qu'elle avait déjà le livre mais qu'il lui fallait juste un coiffeur...

Lunattic lui donna un coup de poing dans le ventre.

"Voilà, désolée mais c'était nécessaire pour que t'arrête un peu."

Puis Lunattic rit.

Joe lui dit qu'il n'avait pas encore fait la connaissance de la souris de Tara.


"Elle est très mignonne, elle a une petite tâche grise sur la tête, c'est un coeur. Tara m'a dit qu'elle l'avait acheté il y a trois ans."

Lunattic s'en souvenait très bien, d'ailleurs, c'était il n'y a pas si longtemps que ça.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La bibliothèque, Peeves et les amours...   Mer 10 Déc - 18:09

Toujours la même chose avec elle, Joe tentait, toujours de lui offrir une chance de pouvoir se venger et que ses moqueries se stop, à chaque fois, il lui propose. Et elle a chaque fois elle se défile. La solitude tue, mais apparemment elle n'avait pas compris ça, tempis pour elle ! Joe n'allait pas la suivre tout le temps pour voir qui la martyrise, si elle tient à garder tout ça pour elle et qu'elle finisse en dépression nerveuse, soit, elle ne pourra pas dire que Joe n'a pas essayé de l'aider. Certes ses moyens sont quelques peu inadapté, mais il ne comptait pas faire de mal à ces gamins, juste leur faire un peu peur pour qu'ils arrêtent. Enfin bref, tempis pour elle.

"SI tu tiens à te défiler comme ça tout le temps, c'est ton problème pas le mien. "

Puis elle lui dit que s'il voulait croire qu'elle n'était pas bonne sur un balais, c'était comme il voulait. Joe se contenta de lever les yeux au ciel, sa soeur était vraiment passive.
Puis, après qu'il lui ai ébouriffé les cheveux, elle lui donna un coup-de-poing dans le ventre. Si elle l'avait fait de toutes ces forces, elle devrait s'entraîner. Son coup ne fit que l'effet d'une simple tape, elle devrait aussi s'entraîner à la muscule. Mais cet acte n'avait pas plus du tout à Joe, il la pris à la gorge et la fit reculer jusqu'à arriver au mur puis il dit doucement.


"Ne t'avises plus jamais de faire ça. Le jour ou tu auras l'intelligence de faire ça sur ceux qui t'opprime au lieu de le faire sur ceux qui veulent t'aider, tu me préviendras. J'avais bien raison, tu es vraiment puérile. J'ai reçu une lettre de papa, mais j'ai pas très envie de t'en parler, tu m'as assez énervé comme ça. "

Joe lâcha sa soeur, bien sûr, il avait fait attention en la prenant par le coup de ne pas lui faire mal, il voulait juste qu'elle grandisse un peu. Sans l'écouter terminer ce qu'elle avait à dire, il se dirigea vers la bibliothèque, sans un mot.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La bibliothèque, Peeves et les amours...   Mer 10 Déc - 20:32

Elle n'avait pas taper de toutes ses forces, ça non, elle savait quand même canaliser son énergie, ce qu'elle ferait ce soir quand elle ira faire un tour de balai pour attraper le souaffle. Ça la déstressera et elle pensera un peu à autre chose pour une fois. Puis son frère lui dit que si elle voulait se défiler tout le temps, ce n'était pas son problème, mais plutôt celui de Lunattic.

"Ecoute, pour l'instant c'est toi qui me prend pour une enfant, tu vas aller voir et ça va ne faire qu'aggraver les choses, sauf que cette fois ce ne sera pas sur le même sujet, cette fois ce sera : Alors maintenant c'est ton grand frère qui te défend ?? Pauvre chochotte... Et moi je n'ai pas envie de ça ok ?"

Après que Lunattic lui ai donné un coup de le ventre, celui-ci l'attrapa par la gorge et la fit reculer contre le mur.

Il lui dit qu'elle ne devait plus jamais faire ça, et qu'elle n'était pas intelligente en quelques sortes. Il lui dit aussi qu'elle était puérile,et qu'il avait reçu une lettre de leur père, il lui dit aussi que comme elle l'avait 'soit-disant' énervé, il ne voulais pas lui en parler. Voilà la meilleure. Après il dit que c'est elle qui se vêxe facilement et ben dit donc... Il devrait réfléchir au sens de ce mot.


Quel crétin ! Il n'avait qu'à arrêter de l'embêter, elle en avait déjà assez baver quelques minutes plus tôt. De toute façon qu'il aurait était là ou pas cela n'aurait quasiment rien changeait sauf peut-être sur le faite que Lunattic aurait retrouvé directement son livre et qu'elle serait allée soit faire un tour de balai pour s'entraîner, soit se cacher dans un passage secret pour pouvoir lire son livre plus tranquillement que dans les dortoirs où que dans la salle commune qui devait être bondée à cette heure-ci.

Puis Joe la relâcha et partit lâchement en direction de la bibliothèque, du moins selon elle.

Lunattic lui courut après, l'attrapa par la manche et lui dit :


"Eh pars pas comme ça ! Parle moi de la lettre de papa, et si tu ne veux pas m'en parler donne la moi !! C'est aussi mon père ne l'oublie pas. C'est pas parce que maman te préférais à moi que tu dois tout garder pour toi. La santé des gens que j'aime m'intéresse aussi, il n'y a pas que toi au monde dans leur tête! Du moins je l'espère parce que maintenant je n'en suis plus sûre..."

Lunattic le relâcha et repartit en direction du terrain de Quidditch. Avant de complètement disparaître elle dit à son frère:

"Maintenant, si tu veux me retrouver je serai au terrain de Quidditch. Et si tu ne veux pas me parler, tu n'auras qu'à glisser la lettre de papa dans mon sac. Et si ce n'est pas aujourd'hui, il faudra que tu ai pour une fois l'amabilité de me la ramener et pas que j'ai à venir la chercher."

Puis elle partit définitivement vers le terrain de Quidditch. Qu'il réfléchisse à ce qu'elle lui avait dit.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La bibliothèque, Peeves et les amours...   Mer 10 Déc - 21:03

[Sujet terminé, peut être lock =) ]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La bibliothèque, Peeves et les amours...   

Revenir en haut Aller en bas
 
La bibliothèque, Peeves et les amours...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une bibliothèque virtuelle au service du Droit
» La Bibliothèque de Mazarbul
» [Mission D] Du rififi dans la bibliothèque
» Mes z'amours
» Peeves l'esprit frappeur [validée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Mystères de Poudlard :: POUDLARD :: Rez-de-Chaussée :: Bibliothèque-
Sauter vers: